Et si la Suisse devenait le seul État européen sans radio, ni télévision publiques ?

En Suisse, les partisans de la fin de l’audiovisuel public ont lancé l’initiative "NO BILLAG", du nom de l’organisme qui collecte la redevance.

C'est au de la liberté de choix qu'ils portent cette initiative, mais aussi de l'individualisme et un rapport très particulier à la notion d’intérêt général.
Cette remise en cause des médias de service public traverse toute l’Europe.
Depuis plusieurs années la BBC anglaise ou la RTBF Belge endurent des réductions de postes et des coupes budgétaires, et l’audio-visuel public Français, Radio France notamment, s’apprête également à subir de profonds bouleversements dans les prochaines semaines.
un débat de fond, de solidarité sur la fonction publique qui mérite d'être connu.
Pour en savoir plus