C'est ce que les élèves de l'école Pasteur de Lompret ont appris avec le Collectif Lys Deûle Environnement dans le cadre de la convention établie avec la municipalité de Lompret pour l'aménagement des espaces verts de l'école . Sophie, l'enseignante qui portait ce projet auprès de ses collègues et de la Municipalité depuis deux ans est satisfaite.

Le jeudi 8 février 2018 que devenaient nos plantations?

Les 100 arbustes plantés en 2017 ont été bien soignés et respectés par les enfants de l'école. (90% de reprise). Nous avons remplacé ces arbustes morts en expliquant aux enfants pourquoi ils n'avaient pas repris. Le chêne, planté en 2017, n'était pas mort. Il y avait des rejets à la base.  Mais l'arbre n'aurait pas été beau à long terme. Nous avons planté un saule qui sera mieux adapté.   70 élèves ont participé très activement à ce chantier de plantations.

Les enfants ont maintenant une mission: expliquer à leur famille et leur entourage pourquoi, comment ils ont planté et suivi leurs plantations..

Alain Barenton, le jardinier de Versailles, est un grand amoureux des arbres. Il suffit de consulter ses chroniques sur France Inter

Il parle du" massacre des arbres"  alors que nous devrions planter, planter et planter encore pour lutter contre le réchauffement climatique. Je plante donc je vis a t-il écrit. Pour que ce massacre cesse, nous devrions tous lire son dernier ouvrage "La Haine de l'Arbre n'est pas une fatalité"

Ces livres seront bientôt disponibles dans la médiathèque de Verlin Vers l'Autre. Qu'on se le dise...