Verlin Vers l'Autre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

débats d'actualité

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 12 janvier 2018

Lille Combat inégal entre "Ville dense" et espaces verts

Martine Aubry veut faire de Lille la capitale verte de l’Europe en 2021. Mais cette ambition se heurte à la priorité donnée à la construction de logements. Deux objectifs qui se révèlent compliqués à concilier. Pour en savoir plus, abonnez vous au journal indépendant Médiacités

lundi 25 décembre 2017

Ces agriculteurs belges qui sèment l’inquiétude dans le Nord

Distorsion de concurrence, location de terres dans des conditions douteuses, voire utilisation de pesticides interdits... La présence de cultivateurs belges dans le Nord de la France suscite de plus en plus de questions. Ont-ils donc le champ libre ? Mediacités a mené l’enquête.

lundi 13 novembre 2017

report à 2035 de la réduction à 50% du nucléaire dans la production d'électricité

Approuvez-vous le report à 2035 de la réduction à 50% du nucléaire dans la production d'électricité ?

Pour donner votre avis, cliquer sur le lien ci dessus puis  sur Google+

pour mettre un commentaire

A qui profitera l'interdiction du glyphosate?

A Monsanto?

Pour plus d'informations

samedi 4 novembre 2017

L'impact du réchauffement climatique sur l'EAU

samedi 25 novembre "au four à bois", 5 rue de Messines à Verlinghem, Assemblée Générale de l'association

15h30 16h30: avec le soutien de la DREAL et de l'Agence de l'EAU, conférence d'Alain Vaillant de Nord Nature Environnement sur le thème de l'EAU et du réchauffement climatique.
On y abordera, entre autres, le problème des zones humides que l'on comble et qui s'assèchent. C'est le cas de la zone humide chemin de la Marotte à Verlinghem.

Ci dessous les mares en juin 2006. On voit bien les deux mares.

http://www.verlinverslautre.fr/public/prairie_chemin_de_la_marotte_juin_2006/prairie_Verlinghem_juin_2006.jpg

Et depuis...

Il faut savoir que beaucoup de mares prairiales de notre région tendent à s'assécher avec la saison sèche (septembre et octobre étant traditionnellement la saison des plus basses eaux) et donc la mare du printemps devient une "zone basse" en octobre!

On peut faire donc le regrettable constat que 1/3 de la mare originelle a disparu.

Les mares de l'orée du bois, toujours à Verlinghem, sont également menacées de comblement pour d'autres raisons. A nous de veiller et d'agir. Venez nombreux vous informer

- page 1 de 14