Verlin Vers l'Autre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 12 janvier 2017

concertation PLU2

Comme vous le savez peut-être, la Métropole Européenne de Lille organise une large concertation pour l'élaboration du 2ème Plan Local d'Urbanisme (PLU2) intitulée : « Vers un nouveau projet de territoire » afin d’associer les métropolitains à ce projet. Celle-ci, débutée le 13 février 2015, prendra fin le 1er avril 2017 au soir.

Quelle Métropole souhaitez-vous pour les années futures ? 85 communes, bientôt 87 sont intéressées.

C'est quoi la MEL ?

Bouchons le matin et le soir, air pollué, stress des habitants de la MEL pour se rendre au travail. Fortes inondations alternant avec période de sécheresse importantes ( on va chercher l'eau jusqu'en Avesnois !)

Agriculteurs en manque de terre, petits commerçants en faillite

Pas assez de logements...

Mais c'est aussi

Des habitants qui veulent manger sain, naturel, local et de saison

Desproducteurs locaux qui s'organisent pour distribuer en direct

Des AMAP (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) qui facilitent la rencontre entre producteurs et consommateurs de produits locaux. Elles ne sont pas assez nombreuses, il y a deslistes d'attente pours'inscrire

Des parents d'élèves, des collectivités locales qui réclament de plus en plus, en restauration collective, des produits cuisinés sur place issus d'une agriculture biologique locale et de saison ( rappel des engagements du Grenelle de l'Environnement allant dans ce sens).

Comment conserver l' attractivité de la MEL et conserver la qualité de la vie ?

 La MEL s’est engagée à diviser par deux la consommation des terres agricoles. Ces engagements seront-ils à la hauteur des enjeux ? Nous pensons qu'il est impératif de

  • stopper l'artificialisation des terres.

  • redonner envie aux jeunes de développerune agriculture locale, naturelle et de saison, de l'artisanat local et des activités industrielles spécifiques au territoire.

  • réhabiliter des logements, en recensant le nombre de logements inoccupés.

  • réglementer les locations de logements, en luttant contre la spéculation. Trop de logements sont achetés et mis en location pour une exploitation touristique faisant passer l'intérêt particulier avant l'intérêt général.

  • infiltrer davantage l'eau à la parcelle plutôt que la véhiculer rapidement vers les points bas, ce qui crée des inondations

  • recréer les zones marécageuses, surtout dans le sud de la métropole pour permettre l'infiltration de cette eau vers les nappes souterraines.

  • Continuer de reboiser autour des parcelles agricoles, chez les particuliers, dans les espaces publics.

Il existe des territoires en France, comme l‘Ain, le Cantal, le Choletais vendéen, le pays de Vitré en Bretagne où, malgré la crise, le taux de chômage est de 5 ou 6 %. Pourquoi ? Car là plus qu’ailleurs, des chômeurs créent leur emploi et des entrepreneurs innovent. A Vitré par exemple, le territoire a su attirer de nouvelles entreprises. Pour lutter contre le chômage, des solutions locales existent.

Pourrait-on suivre ces exemples ou celui de la Bavière en Allemagne ? Et retrouver des activités économiques dans les villes moyennes qui se désertifient. Faire en sorte que les habitants d'une ville puissent y travailler et avoir une qualité de vie bien meilleure.

(villes concernées autour de la MEL : Fourmies, Avesnes, Landrecies, Caudry, Le Catteau, Maubeuge...)

Qu'en pensez-vous ?

Lors de notre assemblée générale en date du 12 novembre dernier, nous avons constaté que les habitants de Verlinghem et des environs sont peu ou prou informés de la possibilité qui leur est offerte departiciper activement à cette concertation. Et pourtant, l'atelier de réflexion sur l'aménagement de la Plaine du Beau Rang à Verlinghem, lors de cette même AG, a permis de recueillir des propositions très intéressantes des participants, propositions que nous ne manquerons pas de transmettre en mairie de Verlinghem avec le compte-rendu de notre AG.

Aussi, nous souhaitons favoriser, une implication plus large des habitants de Verlinghem pour l'aménagement de leur territoire.

Nous avons sollicité Monsieur le Maire et les élus de Verlinghem afin d'organiser dès que possible une réunion publique en présence d'un animateur de la MEL qui serait en mesure d'informer les citoyens. Cette réunion pourrait aussi se construire sous forme de tables rondes où nous pourrions recueillir les propositions des Verlinghemois.

Dès aujourd'hui, vous pouvez donner votre avis

Le PLU traduit le projet de territoire qui intègre des orientations en matière de logements, déplacements, d’économie, d’espaces naturels et agricoles, de lutte contre le changement climatique et de consommation énergétique. il doit répondre aux besoins des habitants et des usagers du territoire. 

Pour en savoir plus vous pouvez cliquer sur le lien suivant.

http://www.lillemetropole.fr/sites/lmcu/mel/institution/dialogue-citoyen/je-participe/plu---vers-un-nouveau-projet-de.html

La Mel a mis en place un outil très performant sous forme d'une carte interactive. Il faut créer son compte, lire attentivement les consignes et laisser le temps au logiciel d'exécuter vos manœuvres et d'enregistrer.: http://jecarticipe.lillemetropole.fr/

Si vous ne pouvez pas utiliser les outils internet mis à disposition par la MEL, vous pouvez transmettre vos idées par courrier postal à

Monsieur Le Président
Métropole Européenne de Lille
Concertation préalable PLU2
1 rue du Ballon – CS 50749
59034 LILLE Cedex

 ou déposer vos avis et observations dans une urne mise à disposition à :

Hôtel de la Métropole Européenne de Lille
1 rue du Ballon à Lille
les jours ouvrés, du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00

mercredi 4 janvier 2017

Climat en péril : la preuve par l'image

Sur les traces du photographe James Balog, des preuves irréfutables autant que spectaculaires, de l’impact du réchauffement climatique sur la fonte des glaciers.

  • En ligne du 3 janvier au 10 janvier 2017:http://www.arte.tv/guide/fr/071391-000-A/chasing-ice
  • Disponible dans le monde entier

Un réquisitoire efficace et nécessaire pour éveiller les consciences sur l’état de la planète.

mardi 22 novembre 2016

protection des prairies humides chemin de la Marotte à Verlinghem

Fin octobre 2016, notre association a été alertée par un agriculteur à la retraite qui habite à Verlinghem chemin de la Marotte. Nous partageons ses inquiétudes
Trois parcelles de prairie humide sur le territoire frontalier de Wambrechies, se trouvant dans un couloir biologique trame verte trame bleue, viennent d'être achetées par un jeune agriculteur qui a manifesté fortement son désir de transformer la prairie humide en champ de cultures.
Il envisage de rapporter des terres pour combler la zone humide.

Nous nous posons alors des questions...

Si un projet de remblaiement de la mare existe, connaît-on la provenance des terres de remblai ? Ne contiennent-elles pas des produits polluants ? Dès lors, la qualité des eaux d'écoulement ne peut-elle pas être altérée?
Les parcelles voisines seront elles impactées par les arrivées d'eau ?
Les modifications du relief auront ils un impact direct et définitif sur la gestion de l'écoulement de l'eau. ?

Toute cette zone se trouve en aval de la becque du corbeau qui déborde très régulièrement et provoque des inondations récurrentes chez les riverains.

Si ce bassin tampon naturel est supprimé, n'y aura t-il pas davantage d'inondations ?
Y a t-il eu une étude sur les peuplements floristiques et faunistiques qui vivent dans la mare et la prairie humide ?
La mare actuelle ne constitue pas elle même un vestige historique ? (mare qui enserrait les anciennes exploitations agricoles) ?

La réglementation n'exige t-elle pasque la création ou le comblement d'une zone humide soit déclarée à la municipalité ?

L'agriculteur interrogé est décidé à tout faire dans la légalité (il n'a pas le choix) mais il ne reconnaît pas encore la zone humide.
La mare est temporaire. Il n'a pas plu pratiquement depuis le mois de juin.

du nouveau le 19 novembre 2016
Nous n'avons plus de doute sur la présence de zones humides chemin de la Marotte. La mare est pleine.
Pour ce qui est de la protection de ces  zones humides, si leur présence est confirmée par une étude pédologique ou des cortèges de végétaux typiques présents sur site, celles-ci seraient effectivement protégées par la Loi et le nouveau Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) adopté par l'Agence de l'Eau en décembre 2015.
Nous comptons sur la chambre d'agriculture pour informer l'agriculteur.
Nous  veillerons à ce que la loi soit appliquée et nous soutiendrons l'agriculteur pour qu'il puisse exploiter ses terres dans le respect de l'environnement.

mercredi 26 octobre 2016

Ensemble, dessinons l'avenir de la Métropole Lilloise


L’enquête publique portant sur le Schéma de Cohérence Territoriale de Lille Métropole (SCot)  se déroule du lundi 10 octobre 2016 (9h00) au lundi 14 novembre 2016 (17h00). L’ élaboration du SCot est  sous la responsabilité du Syndicat mixte de Lille Métropole. Il fixera pour les 10 à 20 ans à venir les grandes orientations d’aménagement de la métropole concernant l’habitat, le développement économique, le commerce, l’environnement, les équipements, les déplacements, etc.

plus d'infos
-  sur le site internet du SCOT: enquete-publique@scot-lille-metropole.fr
-  dans plusieurs autres lieux du territoire : Agence d’Urbanisme, Annœullin, Armentières, Bois Grenier, Fournes en Weppes, Lille, la MEL, Orchies, Saint-André, Seclin, Roubaix, Tourcoing, Templeuve, Villeneuve d’Ascq.

Pour participer, quatre solutions :
-  écrire sur les registres ouverts dans les lieux d’enquête publique ;
-  adresser un courrier à l’attention de Mme Carnel, Présidente de la commission d’Enquête à l’ADULM - Centre Europe Azur - 323 bd Hoover - 59000 Lille
-  envoyer un mail à : enquete-publique@scot-lille-metropole.org. ;
-  rencontrer les commissaires enquêteurs lors de leur permanence.

L’enquête publique permettra au Comité syndical d’approuver par délibération le Schéma de Cohérence Territoriale de Lille Métropole, éventuellement modifié pour tenir compte des avis et des observations du public, et des résultats de l’enquête publique.

Pendant ce temps... la MEL organise une concertation pour l'élaboration du 2ème Plan Local d'Urbanisme (PLU2)

Vers un nouveau projet de territoire Du 13 février 2015 au 1 avril 2017 inclus

La Métropole Européenne de Lille a ouvert une large concertation afin d’associer les métropolitains à ce projet.
Elle prendra la forme de nombreux événements qu’organiseront MEL et ses communes membres pour que chacun puisse participer et se tenir informé de l’avancée du projet, des événements et échéances qui rythmeront la concertation.

Points relais "Information Concertation PLU2": 1 rue du ballon à Lille, place Salvador Alliende à Villeneuve d'Ascq,  château Bonte 164 rue de la Carnoy à Lambersart, hôtel de ville espace accueil du public 17 grand place à Roubaix, 11 rue Sadi Carnot à Haubourdin, hôtel de ville grand place à Comines, 2ème étage 4 place du Général de Gaulle à Armentières, 1345 rue Faidherbe à fournes en Weppes, mairie annexe rue Jules-Cornard à Roncq, service urbanisme 298 rue Clémenceau à Wattignies

A noter: Le PLU2  devra être rendu compatible, dans un délai de 3 ans, avec le SCoT approuvé

N'hésitez pas à aller donner votre avis au plus près de chez vous ou sur le site de la MEL: www.lillemetropole.fr 

dimanche 3 juillet 2016

projets immobiliers

PROJETS IMMOBILIERS

Deux projets immobiliers impactent Verlinghem et font l'objet de deux enquêtes publiques jusqu'au 15 juillet :

- extension du lotissement La Roseraie rue de Lambersart

- 7ème quartier de Lambersart au lieu-dit Les Muchaux.

Citoyens, allez en Mairie donner votre avis

sur le registre du Commissaire-enquêteur !

L'association Verlin Vers l'Autre se déclare contre ces projets. Pourquoi ?

- La congestion routière et ses conséquences (pollution, bruit, insécurité routière) sont déjà importantes à Verlinghem, ainsi qu'à Saint-André et Lambersart (avenue de l'Hippodrome...) Nul besoin de rajouter des centaines d'automobilistes dans ce secteur.

- Les terres agricoles et naturelles sont partout récupérées…

Il y a urgence à stopper ce processus. Ces terres sont une richesse économique et environnementale pour une région hyper polluée et densément peuplée.

- Des inondations récurrentes ont lieu sur le territoire de Verlinghem, au Chemin Noir.

Depuis fin mai, des inondations importantes se sont répétées au Chemin Noir avec de gros dégâts chez plusieurs riverains. Fait inquiétant supplémentaire, de nouvelles zones d'inondations sont apparues au hameau du Corbeau , jamais touché auparavant. La création de nouvelles zones de constructions dans ce secteur, en imperméabilisant les sols, accentuera et étendra ces phénomènes destructeurs.

La zone des Muchaux, avec ses fermes, ses prairies humides et son chemin, est un territoire de prédilection pour les promeneurs, randonneurs, cavaliers, joggeurs, cyclistes, tout en étant contiguë aux villes de Saint-André, Lambersart et Verlinghem. Il est bien plus important de garder cet endroit tel quel, ouvert à tous plutôt que d'y construire de nouvelles habitations, de nouveaux locaux, etc. !

VOTRE AVIS COMPTE !

Agissez pour préserver nos derniers bouts de campagne : donnez votre avis en mairie sur le registre avant le 15 juillet !

- page 1 de 28